Élevage de chevaux : les différentes techniques de reproduction.

19/01/2023
Élevage de chevaux : les différentes techniques de reproduction.

Les férus d'élevage de chevaux emploient des termes qui peuvent ne pas être familiers à tous : IART, IAF, IAC, … qui correspondent en fait aux différentes techniques de reproduction que les éleveurs peuvent choisir pour faire naître leurs futurs poulains.

Si de nombreux termes existent, on dénombre 5 techniques distinctes (en plus du transfert d'embryon) : IAC (insémination artificielle congelée), IART (insémination artificielle réfrigérée transportée), IAF (insémination artificielle fraîche), monte en main, et monte en liberté. En fonction de la disponibilité d’un étalon, ou de la fertilité de la jument, mais aussi des réglementations des stud-books, les éleveurs auront différentes possibilités concernant les techniques à utiliser.

Les différentes techniques :

L’insémination artificielle congelée (IAC) :

Dans le cas de l’IAC, le sperme de l'étalon est prélevé, puis congelé dans de l’azote liquide à -196°C. Lors de la congélation de la semence, on crée des paillettes de 0,5 mL avec 100 millions de spermatozoïdes par mL.

 

L’insémination artificielle réfrigérée transportée (IART) :

Pour qu’une jument puisse être inséminée en IART, le sperme est récolté sur le mannequin. La semence est alors filtrée puis diluée en doses. Chaque dose de 10 à 20 mL contient 200 millions de spermatozoïdes. Une fois diluées, les doses sont refroidies à 4°C. Elles ne peuvent être conservées plus de 48h. Dans le cas de l’IART, la semence peut être transportée (localement, dans le pays ou même à l'étranger) dans un délai de 48h après la récolte.

 

L’insémination artificielle fraîche (IAF) :

Le processus est le même que pour l’IART, à un détail près : les doses ne sont pas réfrigérées. Elles restent à température ambiante et doivent être utilisées instantanément après la récolte.

 

La monte en main :

Comme son nom l’indique, la monte en main n’inclut pas d’insémination artificielle. Ici, la jument et l'étalon se rencontrent et s’accouplent. Cependant, les 2 chevaux sont tenus en main.

 

La monte en liberté :

Elle se pratique en totale liberté, en prairie la plupart du temps et l’homme n’intervient pas dans le processus.

 

Le choix des techniques de reproduction :

D’après un tableau réalisé par l’IFCE (Institut Français du Cheval et de l'Équitation), la fertilité d’une technique de reproduction est un élément à prendre en compte. En effet :

- la fertilité par cycle est de 60 à 70% pour la monte en liberté
- elle est de 61% pour la monte en main
- elle est de 58% en IAF
- elle est de 54% en IART (12h après la récolte) et 46% (24h après la récolte)
- elle est de 47% en IAC.

La disponibilité d’un étalon aura un impact sur la technique de reproduction que vous utiliserez. Un étalon pour lequel le sport sera jugé prioritaire ne sera certainement pas disponible en semence fraîche et réfrigérée. Dans ce cas, il y a des chances que seule la semence congelée soit disponible. De plus, les étalons de sport sont rarement disponibles en monte en main ou en monte en liberté, pour des raisons de disponibilité mais aussi pour les préserver des risques liés à la monte en main ou la monte en liberté.

 

Maintenant, plus qu'à choisir les étalons qui sauront répondre à vos attentes sur FoalR !